Merlin et la licorne


La nuit tous les chats sont gris. On a entendu quelques chats mais on avait surement autant de chance de voir des sangliers 🙂

Qu’Ă  cela ne tienne une fois les tentes montĂ©es et le feu maĂźtrisĂ©, nous partons dans la forĂȘt et sommes surpris par un ninja qui nous conseille de chercher une licorne, laquelle nous renvoit vers un certain Merlin qui aurait une incantation pour appeler le dragon !

Merlin nous confie plusieurs Ă©preuves dans la matinĂ©e pour nous montrer digne de pouvoir appeler le dragon : repĂ©rage Ă  l’aide d’une boussole, concours d’ultimate et chants scouts.

Nous rĂ©pĂ©tons donc la fameuse formule en gaĂ©lique ancien : « Hannal nathrar, ourwassbethud, doriel diembhe ! ». Il paraĂźt qu’il faut ensuite attendre, les dragons Ă©tant lents Ă  se rĂ©veiller 😼

AprÚs un fameux chili, encore mieux réussi que les papillotes de la veille, nous nous affrontons dans un grand jeu de zagamore version dragon, avant de nettoyer méticuleusement le terrain et de partager la traditionnelle météo du jour dans laquelle chacun donne son avis sur le week-end.