Minicamp de la pentecote


Les louveteaux jeannettes et les farfadets partent pour une association inédite : un minicamp avec toutes les activités en commun !

Et de plus nous sommes gentillement accueilli dans un nouveau lieu, sur Roquefort les pins.

Et pour couronner le tout, un seul chef orange étant disponible et plusieurs scouts/guides (les enfants de membres de l’équipe de groupe) s’étant proposés pour aider, nous avons 4 « farfado » avec nous qui ont super bien assuré sur tout le week-end !

 

Arrivée dans ce superbe lieu, nous avons à peine le temps de planter les tentes que des pingouins à l’allure étrange débarquent : la banquise est menacée par le réchauffement climatique et ils essaient de lutter contre la pollution et cherchent même une nouvelle planète !

Tandis que la pluie nous a réuni sous le marabout, les pingouins nous proposent un petit jeu : se mettre en groupe : un = pingouin, trois = papa pingouin maman pingouin et bébé pingouin, cinq=étoile de mer, etc

Après les pâte carbo, nous retrouvons les pingouins sur différents stands : chenille aveugle de pingouin, association de mots à partir de « pingouin », lancée de bouée de sauvetage pour pingouin échoué, etc. Bientôt nous serons incollables sur les pingouins 🙂

 

Le réveil est très matinal le dimanche et ce n’est pas seulement la faute aux pics-verts et autres oiseaux 🙂 Le petit déjeuner englouti, les pingouins nous envoient lutter contre le gris de la pollution et retrouver les couleurs de l’arc-en-ciel à travers la forêt mais attention à l’homme en noir qui peut effacer nos couleurs !

Nous sommes ensuite invités à une messe spécialement adaptée pour les enfants, qui s’enflamment sur « l’amour de dieu est si merveilleux ».

Le salad’bar est fabuleux et c’est bien repu et après un petit temps libre que nous retrouvons nos amis pingouins : les pauvres ont un peu de mal sous nos sèches contrées et nous leur construisons donc des aquariums en 3D pour qu’ils puissent se baigner un peu.

Mais la planète est toujours autant polluée et trier ses déchets c’est compliqué ! Un petit jeu grandeur nature avec différentes « poubelles » nous permet de maîtriser parfaitement le sujet. Le pot de yaourt court donc vers le tri sélectif tandis que le trognon de pomme est jeté sans vergogne au compost.

La veillée juste après les fajitas est un fabuleux jeu de l’évolution suivi de parties de poissons/pêcheur car les pingouins ont faim et d’un conte obscur avec un histoire de seau qui fuit et de chemin rempli de fleur.

 

Réveil tout aussi matinal le lundi matin… (certains vont bien dormir ce soir !) et avant de repartir sur leur banquise natale, les pingouins nous demandent de les aider à construire des prototypes de planète : tout le monde s’active aussitôt avec sa farine et ses ballons pour modeler un nouveau monde dans le creux de sa main.

Et pour conclure : rangement, épervier et un petit temps spi sur « tous ensemble on est plus fort ».

 

Merci à tous ceux qui ont contribué à ce fabuleux minicamp, à nos hôtes, aux farfadultes, aux parents et un merci particulier aux 4 scouts et guides qui ont joué les « farfado » et secondé le seul chef présent sur les animations 🙂